Photographe de sport

En sport, plus que dans d'autres disciplines, savoir saisir l'instant décisif est primordial.

 

Il peut s'agir du moment où un coureur franchit la ligne d'arrivée ou l'instant où le joueur de tennis frappe la balle, la chute d’un grimpeur encordé sur une paroi vertigineuse, un nageur de papillon, un champion de BMX…

 

Rien de tel que de pouvoir saisir l'instant décisif sur une photo. Le secret est d'anticiper cet instant et rien ne vaut la pratique pour y parvenir.

 

L’utilisation d’un certain type de matériel est nécessaire. Les optiques ont aussi une grande importance. Focales courtes et grands angles en alternance avec de longues focales. Ces dernières isoleront le sujet dans le milieu dans lequel il évolue et accentueront le coté « dramatique » de l’exploit.

 

Pour photographier des sujets en pleine action, il semble évident d'utiliser des vitesses d'obturation rapides (courtes) pour « figer » le mouvement. Une photo prise avec une vitesse d'obturation de 1/1000 de seconde sera bien plus net qu'une photo prise avec une vitesse d'obturation de 1/100 de seconde.

 

Cependant, l'insertion d'un flou peut donner une impression de mouvement à une photographie statique.

La photo de sport demande rigueur, expérience, réactivité et anticipation. Ce sont ces qualités qui m’ont permis au cours de toutes ces années de répondre aux besoins de mes clients.